Atlas Social du Mans

Enjeux d'aménagement et inégalités territoriales

Élections municipales : entre pandémie et abstention

par Guillaume Bailly et Thomas Louche

planche publiée le 28 octobre 2022

Les élections municipales de 2020 se sont déroulées dans un contexte de pandémie (Covid-19) doublé d’une progression spectaculaire de l’abstention (2014-2020). Quelles sont les caractéristiques du paysage électoral manceau ? Quelle légitimité pour les vainqueurs ?

Une abstention en progression et une légitimité en question

Fig 1 - Élections municipales 2014 et 2020, légitimité des maires élus

Image

Sources : Ministère de l'Intérieur, 2020.

1L’observation de l’évolution de l’abstention entre 2014 et 2020 dans les communes urbaines de Le Mans Métropole confirme une moindre participation à l’échelle municipale que la pandémie n’explique pas totalement. L’abstention concerne particulièrement les populations jeunes aux faibles revenus et peu diplômées des quartiers populaires (Muxel, 2008, p. 153 174). La carte de la figure 2 synthétise l’abstention et la composition sociale des différents quartiers du Mans.

Fig 2 - Une géographie électorale socialement marquée

Image

Sources : INSEE, 2015, Ministère de l'Intérieur, 2020, fait avec Philcarto.

2Au Mans, ce phénomène progresse fortement : 67,62 %. En 2014, le rapport de force était équilibré entre la Gauche et la Droite. En 2020, le premier tour a vu les voix du Centre et de la Droite se diluer dans de nombreuses listes sans leur permettre de se maintenir au deuxième tour. Effectivement, aucune n’a recueilli plus de 10 % des suffrages exprimés, seuil du maintien pour un scrutin majoritaire uninominal à deux tours. Pour le deuxième tour du scrutin, deux listes apparentées PS s’affrontaient. « Le Mans évidemment » (la liste du maire sortant) qui fait alliance avec la liste EELV, récolte 63,14 % des suffrages exprimés soit 15,95 % des inscrits. La liste opposante, « Pour le Mans avec Marietta Karamanli », élue PS du mandat précédent et exclue en 2020 pour douze mois du parti, par la commission nationale des conflits du PS, recueille 8 357 voix soit 9,31 % des inscrits. Implicitement, l’offre politique du second tour a favorisé le taux record d’abstention (73 %). Néanmoins, le nombre de suffrage exprimés tant en 2014 (23 030 voix) qu’en 2020 (22 817 voix) conforte ce bastion socialiste sur l’échiquier national. Malgré la pandémie, le corps électoral historique manceau de la gauche s’est déplacé pour aller voter de façon quasi équivalente, faisant ainsi abstraction de tout phénomène exogène au scrutin.

3À Arnage, l’unique liste, en 2014 comme en 2020, est élue à 100 %. La légitimité de l’élu repose sur 29,84 % des inscrits. L’offre politique s’y ancre exclusivement au centre-Gauche mais l’abstention progresse de 45,63 %. À Allonnes, en 2014 l’abstention concerne 46,86 % des électeurs pour une légitimité de 25,26 % des voix contre 20,91 % en 2020. La course électorale est serrée dans ce fief du Parti communiste français pour une victoire fondée sur une stratégie proactive de porte à porte. L’abstention progresse de 14,95 % avec une dilution des voix de l’opposition dans deux listes. À Coulaines, si le maire sortant est élu au premier tour avec 80,66 % des votes ; sa légitimité repose sur 24,63 %. La Droite est absente de l’arène politique. À peu de voix près, le Front de Gauche conserve son assise comme le montre la première figure.

Fig 3 - Résultats de l’élection municipale 2020 au Mans

Image

Sources : Ministère de l'Intérieur, 2020.

4Au Mans, La liste Divers Gauche et la liste Lutte Ouvrière concentrent leurs électeurs au Sud-Ouest de la ville (quartiers historiques ouvriers) et dans les quartiers « populaires » (Glonnières, Vauguyon, l’Épine, Bellevue et Bords de l’Huisne). La liste « Pour le Mans avec Marietta Karamanli » rassemble la quasi-totalité de ses voix dans les quartiers populaires du Sud-Est du Mans (Vauguyon, Sablon Est). Les votes du Parti Socialiste officiel sont assez hétérogènes. La base électorale du Rassemblement National se concentre également dans les quartiers sud-est de la ville à proximité des grands ensembles (Glonnières, Sablon Est). Le vote écologiste se répartit dans la partie nord de la ville tandis que la Droite et la République en Marche concentrent leur voix dans les quartiers du centre-ville plus aisés.

Pour citer ce document

Guillaume Bailly et Thomas Louche, 2022 : « Élections municipales : entre pandémie et abstention », in G. Bailly, A. Gasnier, S. Angonnet, Atlas Social du Mans [En ligne], eISSN : en attente, mis à jour le : 29/11/2022, URL : https://atlas-social-du-mans.fr:443/index.php?id=643, DOI : en attente.

Autres planches in : Géographie sociale, inégalités, politique

Photo : ESO Le Mans, 2022.

Les ateliers ferroviaires : un symbole de l’évolution économique et sociologique de la ville

par Jean-Philippe Melchior

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Guillaume Bailly et Thomas Louche, « Élections municipales françaises dans un contexte de pandémie mondiale : un niveau d’abstention élevé dans l’agglomération mancelle », L’Espace Politique [En ligne], 41 | 2020-2, mis en ligne le 23 février 2021, consulté le 18 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/espacepolitique/8715 ; DOI : https://doi.org/10.4000/espacepolitique.8715

Mots-clefs

Guillaume Bailly

Maître de conférences, Le Mans Université, UMR 6590 Espaces et Sociétés (ESO)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Guillaume Bailly

1c2a1ea0ddf2b3da7c4f2362346bd328
Guillaume Bailly

Thomas Louche

Chercheur-associé, Le Mans Université, UMR 6590 Espaces et Sociétés (ESO)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Thomas Louche

8126832b8019b8113c6acce7a24abb1e
Thomas Louche

Résumé

Les élections municipales de 2020 se sont déroulées dans un contexte de pandémie (Covid-19) doublé d’une progression spectaculaire de l’abstention (2014-2020). Quelles sont les caractéristiques du paysage électoral manceau ? Quelle légitimité pour les vainqueurs ?

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".