Atlas Social du Mans

Enjeux d'aménagement et inégalités territoriales

L’aviculture amateur périurbaine et les catégorisations socio-spatiales de la poule

par Frédéric Fortunel

planche publiée le 09 juillet 2024

L’autonomie alimentaire, le souhait de mieux gérer ses déchets et le souci croissant du bien-être animal sont des préoccupations que les Français expriment au travers d’une « nouvelle » activité du jardin depuis le début des années 2000 : l’élevage amateur de poule. Une enquête permet de dresser un aperçu de quelques caractéristiques saillantes des éleveurs amateurs sarthois.

1Cette planche fait partie d’une étude des formes de domesticités de la poule réalisée en 2021 et 2022 auprès d’environ 3 000 foyers métropolitains dont plus de 460 sur le seul département de la Sarthe avec le soutien du Laboratoire ESO, l’UFR  Lettres, Langues et Sciences Humaines et le service Recherche de Le Mans Université. L’enquête recueille les jugements et perceptions de la fonction de la poule dans les jardins.

2La majorité des éleveurs amateurs se situe sans surprise principalement dans la grande couronne mancelle (56 %), la ville du Mans (19 %) et les couronnes de villes secondaires (17 %). Comme toutes les populations de l’aire urbaine, ces foyers ont une sociologie assez caractéristique : les employés et les professions intermédiaires sont surreprésentés et correspondent aux données de l’INSEE (respectivement 17 et 25 % à l’échelle de l’aire urbaine contre 24 % et 31 % à l’échelle départementale (figure 1).

Image

Sources : INSEE, enquête F. Fortunel, 2021.

Fig 1- Les PCS des éleveurs amateurs de poule en Sarthe

Image

Sources : INSEE, enquête F. Fortunel, 2021.

Fig 2- Les éleveurs amateurs de poule en Sarthe

3Les amateurs sont avant tout des avicultrices. En Sarthe comme ailleurs, elles représentent 69 % des répondants (figure 2). Leur ménage se distingue par une proportion supérieure de cadres, de jeunes actifs (47,5 % entre 30 et 50 ans contre 33 % dans la Sarthe), souvent en couple avec enfant. Élément important de différenciation, ces ménages possèdent un jardin individuel (93 % de notre échantillon) ce qui renvoie à une certaine capacité financière et marque une différence avec les autres jardins plus collectifs et populaires qui bannissent généralement les gallinacées.

4La comparaison des amateurs de poules sarthois avec le reste de la France permet de comprendre quelques spécificités du territoire où les représentations liées au paysage rural et les fonctions utilitaristes de la poule sont plus marquées qu’ailleurs dans le pays. Concernant les représentations liées au paysage et à la ruralité, les éleveurs amateurs sarthois se considèrent vivre plus souvent dans le rural profond (15 % contre 5 %) qu’ailleurs dans le pays ; ils sont plus nombreux également à estimer qu’avoir une poule « c’est retrouver ses origines rurales » et tendent à minorer les contraintes liées au jardinage (nuisance, travail, déchets) ce qui dénote une expérience ancienne d’élevage d’animaux. Autre élément intéressant, ils sont significativement plus nombreux que la moyenne française à penser qu’une poule en appartement vit moins bien que dans un jardin.

Image

Sources : INSEE, enquête F. Fortunel, 2021.

Fig 3- Importance des économies réalisées grâce aux œufs pour les amateurs sarthois

5L’autre versant des représentations porte sur la perception de l’utilité de la poule. Si le recyclage et les économies réalisées avec les œufs (figure 2) sont les motivations principales sur tous les territoires, la Sarthe se distingue par une minoration des aspects affectifs liés à l’animal ce qui l’ancre résolument dans sa fonction productive traditionnelle. Dans la même veine, les sarthois sont 10 points de plus que les autres à penser qu’une poule qui va à l’abattoir relève de la normalité. La présence d’un leader de l’agro-alimentaire spécialisé dans la volaille et d’une célèbre coopérative de fermiers ne sont sans doute pas un hasard dans cette appréciation.

Image

Sources : INSEE, enquête F. Fortunel, 2021.

Fig 4- Importance des économies réalisées grâce aux œufs pour les amateurs sarthois

6La poule, tout en conservant le référent initial de la basse-cour comme pourvoyeuse de ressources alimentaires, se déplace sociologiquement en se diffusant dans des catégories sociales autrefois rétives à l’introduction d’animaux de la ferme dans leurs espaces de vie ; La gallinacée devient alors compagnon d’apprentissage pour les enfants et outil de sociabilité entre voisins. Spatialement, l’animal n’est plus seulement réservé aux seuls espaces ruraux et périurbains car, en Sarthe, ce sont dans les espaces denses que l’on trouve le plus de personnes ayant répondu à l’enquête (figure 4).

Pour citer ce document

Frédéric Fortunel, 2024 : « L’aviculture amateur périurbaine et les catégorisations socio-spatiales de la poule », in G. Bailly, A. Gasnier, S. Angonnet, Atlas Social du Mans [En ligne], eISSN : 2968-0247, mis à jour le : 08/07/2024, URL : https://atlas-social-du-mans.fr:443/index.php?id=900, DOI : https://doi.org/10.48649/asdm.900.

Autres planches in : Géographie sociale, inégalités, politique

Le théâtre de l'Espal dans le quartier des Sablons au Mans, wikimedia.

Le Mans Métropole, des poches de pauvreté qui échappent au zonage de la Politique de la Ville

par Guillaume Bailly et Thomas Louche

Voirla planche intégrale 

Photo : J. Trémoureux, 2022.

Le Mans Université : le maintien d’un recrutement local de premier cycle d’étude

par Julie Trémoureux

Voirla planche intégrale 

Photo : ESO Le Mans, 2022.

Les ateliers ferroviaires : un symbole de l’évolution économique et sociologique de la ville

par Jean-Philippe Melchior

Voirla planche intégrale 

Carte : G. Bailly, T. Louche.

Élections municipales : entre pandémie et abstention

par Guillaume Bailly et Thomas Louche

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

FORTUNEL Frédéric (2024), « Une géographie sociale et culturelle de la poule en amateur. Les domesticités de Gallus gallus domesticus en France », HDR, Le Mans Université, 448 p. https://shs.hal.science/tel-04601298

FORTUNEL Frédéric (2024), « Le sélectionneur avicole, le plus professionnel des amateurs. Proposition pour une géographie humanimale de la poule », Géographie et cultures, no 120-121, p. 227-244. Doi : https://doi.org/10.4000/11tj7

FORTUNEL Frédéric (2024), « La poule en amateur. Analyse socio-spatiale des motivations d'élevage de Gallus gallus domesticus par les particuliers en France », Espaces et sociétés, n°188-189, vol. 1, p. 131-150. Doi : https://doi.org/10.3917/esp.191.0131

Frédéric Fortunel

Maître de Conférence HDR, Le Mans Université, UMR 6590 Espaces et Sociétés (ESO)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Frédéric Fortunel

138f40db724b7c85d85397c18e32d1bc
Frédéric Fortunel

Résumé

L’autonomie alimentaire, le souhait de mieux gérer ses déchets et le souci croissant du bien-être animal sont des préoccupations que les Français expriment au travers d’une « nouvelle » activité du jardin depuis le début des années 2000 : l’élevage amateur de poule. Une enquête permet de dresser un aperçu de quelques caractéristiques saillantes des éleveurs amateurs sarthois.

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".